Historique de l'école

Ecole Sainte-Marie (l'école libre des filles)

Fondée en 1847

C'est l'actuelle école Maternelle, rue Amaury d'acigné

C'est à un geste genereux de Mr Emerand POITEVIN DE LA ROCHETTE qu'est due en grande partie la fondation de l'école libre des filles. Il disposait, au bourg, au lieu toujours occupé par l'école, d'une maison toute meublée et d'un grand jardin.

Au début de Mai 1847, il les mit à la disposition des religieuses de l'Instruction Chrétienne de Saint-Gildas-des-bois, pour qu'elles y établissent une école.

L'école maternelle (l'asile – classe enfantine) et la salle de travail furent inaugurés en Mars 1896.

Le 21 Juin 1961 : signature du contrat de l'école Sainte-Marie avec l'état.

En 1983, la Congrégation de St Gildas laissa la direction de l'école à des enseignants laïques :

1983-1986 M. Gilles Dugast
1986-1990 Mme Dominique Brangier
1990-2015

Mme Thérèse Nicolas-Jourde

2015-

M. Guy Quersin

En 1991 : création de l'accueil périscolaire.

1995 – 1996 : construction d'un nouveau bloc sanitaire et aménagement de la cour de l'école.

2011-2012 : construction de la nouvelle salle de restauration

 

Notre Dame du Rosaire (l'école privée pour les garçons)

Construite en 1876

C'est l'actuelle école Elementaire (26 rue du Temple)

 

Les frères de Ploermel arrivent à Saint Etienne de Montluc en 1872 et commencent à faire la classe dans les dépendances de la Cure (le Presbytère)

En 1875, le frère Colombel achete un terrain en contrebas du Sillon de Bretagne et y fait construire l'ecole avec l'aide financière de quelques paroissiens.

Elle devient l'école privée de garçons.

 

En 1876, elle est inaugurée « Ecole Notre-Dame du Rosaire »

L'école se montre accueillante à tous les enfants et à tous les jeunes.

Dans l'acte même d'instruire, elle veut développer chez les jeunes : compétences, discipline personnelle, respect du vrai, sens critique et ouverture d'esprit et enrichir les personnalités

Février 2004, la statue de Notre Dame du Rosaire est enlevée de la toiture pour réparer le toit. Elle est alors installée sur un socle devant le péron du batiment principale.


En 1976, Les écoles deviennent mixtes à St Etienne :

Classes Maternelles, CP et CE1 à l'Ecole rue  Amaury d'Acigné

CE2 , CM1 et CM2 à l'école rue du Temple

En 2000, Les 2 écoles fusionnent, il n'y a plus qu'une seule direction  assurée par Mme Nicolas Jourde.

Les 2 sites prennent le nom de « Ecole Sainte-Marie » avec les plus petits, de la section d'accueil au CE1, sont restés à Sainte-Marie (en bas) et les plus grands, du CE2 au CM2, à notre Dame du Rosaire (l'annexe)

En 2006, tous les élèves de l'élémentaire intègrent le site de l'annexe après 1 an de travaux (rénovation des classes, nouvelles classes avec un escalier extérieur, nouveau réfectoire, nouveau bloc sanitaire, installation du modulaire, ...)

L'Organisation devient donc : Ecole Ste Marie – Classes Maternelles de la PS à la GS

                                                                 Classes Elémentaires du CP au CM2

En 2014, l'école crée son site internet.


Quelques anecdotes !

Vers 1920

Port de la blouse noire jusqu'en 1952 environ, sabots de bois, bérets ou casquettes.

Vers 1930

Utilisation de chauffe-pieds : la braise était fournie par les boulangers. Le poèle à bois puis à charbon ont pris la relève.

La cantine : soit le repas complet est fourni par l'école, soit la soupe fourni par l'école et le panier apporté par l'enfant, soit seulement le panier apporté par l'enfant.

Exposition des travaux manuels une fois par an (broderie, couture, tricot)

Dans les classes

La première de la classe faisait tinter la clochette pour les récréations.

Les élèves changeaient de place toutes les semaines en fonction de leurs résultats.

Il n'y avait pas de cartables mais des sacs.

Tous les élèves étaient réunis sur les gradins pour les grandes occasions.

Monsieur le Curé, à Pâques, distribuait des poussins pour les enfants de l'asile (classe enfantine) et des oeufs, de couleur rose ou bleu, pour les autres.